Eglise Notre Dame de Parsac

Construction : XIe siècle - Restaurations : XXe siècle - Créateur : NC - Matériaux : Calcaire - Inscrite à l'inventaire des Momuments Historiques le 13 février 2002.
 
Edifiée au XIème siècle, ce qui en fait l’une des doyennes des églises Romanes de la Gironde, Notre Dame de Parsac a été en partie reconstruite par les Anglais après avoir souffert au cours de la guerre de Cent Ans.
Cette église présente quelques maladresses architecturales qui révèlent un art Roman qui se cherche.
Des éléments de l’église d’origine sont visibles comme la travée de l’ouest qui date du XIème siècle et les deux autres qui datent du XIIème siècle.
Elle se distingue toujours par son imposante tour-clocher dont la masse dissimule le reste de l’édifice.
Des traces de peinture rouge, avec faux appareillage, se voient en certains endroits à l’intérieur. Au mur nord, une bande noire haute pourrait bien avoir appartenue à une litre funéraire (ceinture de deuil en hommage à un seigneur).
Toujours fièrement plantée sur sa hauteur, Notre Dame de Parsac a bénéficié d’une excellente restauration, en 1992, qui lui a redonné vigueur, blancheur ocrée et solidité.
Il est à noter la découverte fortuite, suite à l’effondrement d’un caveau familial en mai1984, d’un énigmatique souterrain de toute évidence antérieur à l’histoire de l’église.
 
Sources :
► Pierre Brun, Les églises de la Gironde, Bordeaux, 1957
► Archives des Monuments historiques
► Auguste Brutails, Vieilles églises de la Gironde
► Pierre Coudroy de Lille, guide conférencier

Eglise ouverte au public de 9h30 à 19h00 en été et de 9h30 à 18h00 en hiver.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.