Construction : XIVe siècle - Créateur : NC - Matériaux : Pierre de taille.

Le château des Tours de Montagne conserve sa silhouette médiévale, caractérisée par ses grosses tours rondes.
Construit au XIVe siècle, le château des Tours s'est fortement dégradé ces dernières années. Seuls son donjon de forme polygonale et les deux tours circulaires de la façade sud ont disparu, de même il ne reste que les culs-de-lampe des guérites situées aux angles de la façade nord. Si ses tours à mâchicoulis indiquent encore une fonction défensive, les nombreuses ouvertures qui percent la façade nous rappellent que le château est avant tout conçu comme une demeure, certes imposante mais agréable.
Les premiers seigneurs du château sont des vassaux de la puissante châtellenie de Puynormand. Puis, au XVIe siècle, il passe à une famille de parlementaires bordelais, les Calvimont. Léon Ier de Calvimont finit même par acquérir la baronnie de Montagne en 1602, lorsqu'Henri IV démantèle la châtellenie de Puynormand. La famille conserve le château jusqu'en 1849.
Aujourd'hui, le château produit un vin d'appellation "Montagne Saint-Emilion".

Sources :
► Jacques Gardelles, Le guide des châteaux de France: 33, Gironde, Hermé, Paris, 1985
► Garde, Histoire de Lussac, Editions J.A Garde, 1953
► Philippe Durand, Le château-fort, Editions J.P Gisserot, Luçon-Bordeaux, 1999

Chateau des Tours

NFOS PRATIQUES :
Le château (site privé) ne se visite pas.



En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.